Projections fantasmatiques / bestialisation des hommes

 

Cette série de peintures-photographies de Charlotte Caron, traite la dualité  –  ici humanité et part animale – via  la peinture qui s’ajoute, coule, masque, le portrait photographique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au final, elle crée une osmose entre les deux médiums, de fait entre l’animal et l’homme.

26 juin 2012

Les commentaires sont fermŽs !